Mesure de l’Indépendance Fonctionnelle (MIF)

 

But de l’outil de mesure

La Mesure de l’indépendance fonctionnelle (MIF) a été développée pour répondre aux problèmes de sensibilité et d’exhaustivité qui étaient critiqués comme problématiques avec l’Indice de Barthel (une autre mesure de l’indépendance fonctionnelle). La MIF a aussi été développée pour offrir un système de mesure uniforme pour les incapacités, basé sur la classification internationale des déficiences, incapacités et handicaps, pouvant être utilisé dans le système médical aux États-Unis (McDowell & Newell, 1996). Le niveau d’incapacité du patient indique le niveau de prise en charge requis, et les items sont cotés sur la base du niveau d’assistance requis à l’individu pour accomplir ses activités de la vie quotidienne.

Auteur*: Lisa Zeltzer, MSc OT;
Éditeurs: Nicol Korner-Bitensky, PhD OT; Elissa Sitcoff, BA BSc
Version française en traduction libre par Sara Maude Girard, erg.

Évidence révisée avant le 15-10-2011

Note : Le nom des instruments de mesure qui, en anglais, sont identifiés et nommés par des noms de genre féminin en français – ex. « Batterie » (Battery), « Catégorie » (Category), « Échelle » (Scale, Ladder), « Évaluation » (Assessment) ou « Mesure » (Measure) – sont traduits en français par le genre féminin.

NOTE: *Les auteurs n’ont aucun intérêt financier direct pour les outils, tests ou traitements présentés dans Info-AVC.