Mini-Mental State Examination (MMSE)

But de la mesure
 
Le Mini-Mental State Examination (MMSE) a initialement été développé comme un bref outil de dépistage pour fournir une évaluation quantitative des troubles cognitifs et pour consigner les changements cognitifs dans le temps (Folstein, Folstein & McHugh, 1975). Depuis lors, il est maintenant reconnu que l’utilisation répétée du MMSE avec le même client réduit sa validité et il est donc conseillé que cet outil de dépistage ne soit pas utilisé de façon répétitive avec le même individu si l’intervalle de temps entre les tests est bref. Plutôt que de fournir un diagnostic, la mesure devrait être utilisée pour détecter la présence de troubles cognitifs (Folstein, Robins & Helzer, 1983). Le MMSE mesure brièvement les capacités d’orientation dans le temps et l’espace, de rappel immédiat, de mémoire verbale à court terme, de calcul, de langage et de praxies constructives. Alors que la mesure était initialement utilisée pour détecter la démence dans un contexte psychiatrique, son utilisation est maintenant généralisée. Depuis 1993, le MMSE est disponible avec un tableau en annexe qui permet que des normes spécifiques au patient soient identifiées en fonction de l’âge et du niveau d’éducation (Crum, Anthony, Bassett, & Folstein, 1993).
 
Auteur*: Lisa Zeltzer, MSc OT;
Éditeurs: Nicol Korner-Bitensky, PhD OT; Elissa Sitcoff, BA BSc

Version française en traduction libre par Alexandra Matteau

Évidence révisées en date du 07-11-2010

NOTE: *Les auteurs n’ont aucun intérêt financier direct pour les outils, tests ou traitements présentés dans Info-AVC.