Adelaide Driving Self-Efficacy Scale (ADSES)

But de la mesure
L’Adelaide Driving Self-Efficacy Scale (ADSES) est une évaluation de son sentiment d’efficacité personnelle pour la conduite automobile. Cette échelle a été développée pour évaluer sa confiance en sa conduite automobile pour 12 tâches typiques de conduite, telles que se stationner en parallèle, conduire la nuit et conduire dans des endroits peu familiers.

Versions disponibles

L’ADSES a été développé par Dr. Stacey George, Michael Clark et Maria Crotty au Flinders University Department of Rehabilitation Aged and Extended Care en Australie-Méridionale et a été publié en 2007.

Caractéristiques de la mesure

Items :
L’ADSES est composé de 12 items qui mesurent les niveaux de confiance du client à l’égard de comportements typiques de conduite automobile :

  1. Conduire dans un secteur familier
  2. Conduire lorsqu’il y a beaucoup de circulation
  3. Conduire dans des endroits peu familiers
  4. Conduire la nuit
  5. Conduire avec des passagers dans la voiture
  6. Réagir aux panneaux de signalisation/feux de circulation
  7. Conduire dans un rond-point
  8. Tenter de s’engager dans la circulation
  9. Tourner à droite lorsqu’il y a des véhicules qui approchent en sens inverse*
  10. Planifier un déplacement vers une nouvelle destination
  11. Conduire dans une zone de haute vitesse
  12. Se stationner en parallèle

 * Cette formulation est utilisée puisque l’outil a été développé en Australie, où la conduite se fait à gauche. Au Canada, puisque la conduite se fait à droite, la formulation utilisée devrait être : « Tourner à gauche lorsqu’il y a des véhicules qui approchent en sens inverse. »

Cotation :
L’ADSES est coté par le client selon une échelle de Likert de 0 (aucune confiance) à 10 (parfaitement confiant). Le score pour chaque item peut ensuite être additionné pour un score maximal possible de 120, indiquant le plus haut niveau de confiance.

Durée :
N’a pas été documentée.

 Sous-échelles :
Aucune.

Équipements :
Un crayon et le test sont requis pour compléter l’ADSES.

 Formation :
Aucune formation n’est requise, puisque l’ADSES a été conçue pour être auto administrée.

Versions alternatives de l’ADSES

ADSES-P : Une version à compléter par un proche aidant a été développée. La seule modification apportée à l’original ADSES est dans la formulation de la question initiale : « À quel point êtes-vous confiant que le membre de votre famille peut accomplir les tâches de conduites suivantes en toute sécurité ? » au lieu de « À quel point vous sentez-vous confiant d’effectuer les activités suivantes ? » (Stapleton, Connolly, & O’Neill, 2012).

Une étude de Stapleton et al. (2012) a révélé une corrélation significative entre l’ADSES et l’ADSES-P auprès de patients ayant subi un AVC, à l’évaluation initiale (moyenne de 2 mois post-AVC) et au suivi de 6 mois chez les patients qui ont réussi les évaluations de conduite automobile sur route. Ces résultats préliminaires appuient l’utilisation de l’évaluation complétée par un proche aidant pour identifier les patients qui ne sont pas prêts pour une évaluation formelle de la conduite, bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires pour valider l’utilisation d’une version de l’ADSES complétée par un proche aidant.

Pertinence de l’évaluation selon la clientèle

Peut être utilisée avec :
Les patients ayant subi un AVC.

Ne devrait pas être utilisée avec :
N’a pas été documenté.

Dans quelles langues la mesure est-elle disponible ?

Anglais.