Rivermead Mobility Index (RMI)

But de la mesure

Le Rivermead Mobility Index (RMI) a été développé à partir de la sous-échelle évaluant la fonction globale de la Rivermead Motor Assessment comme un moyen de quantifier les troubles de mobilité auprès de clients ayant subi un AVC. D’un point de vue clinique, le RMI est pertinent pour tester les capacités fonctionnelles, telles que la démarche, l’équilibre et les transferts (Forlander & Bohannon, 1999).

Versions disponibles

Le RMI a été publié en 1991 par Collen, Wade, Robb et Bradshaw et repose sur la section évaluant la fonction globale de la Rivermead Motor Assessment.

Caractéristiques de la mesure

Items :
Le RMI inclut quinze items de mobilité : 14 items autoévalués et 1 item par observation directe (se tenir debout sans soutien). Les 15 items sont organisés hiérarchiquement et remplissent les critères d’échelle de Guttman, suggérant que tous les items sont classés selon la difficulté croissante. En fait, si le client réussit à accomplir l’item le plus difficile, cela suggère qu’il réussira les items plus faciles. De même, l’échec d’un item suggère que le client sera incapable d’accomplir les items restants plus difficiles (Hsieh, Hsueh & Mao, 2000). Toutefois, Franchignoni et al. (2003) ont identifié des difficultés potentielles dans l’ordre des trois premiers items de l’échelle. Ils ont noté que davantage de patients pouvaient accomplir la troisième tâche (équilibre assis) que l’un ou l’autre des deux items précédents (se retourner dans le lit et couché à assis). Compte tenu de cela, les auteurs ont recommandé la prudence dans l’interprétation du RMI comme une vraie échelle hiérarchique.

Le RMI peut être administré par auto-évaluation ou avec l’aide d’un proche aidant. Il est composé des 15 questions suivantes : (Forlander & Bohannon, 1999; Franchignoni et al. 2003).

  1. Se retourner dans le lit : Est-ce que vous arrivez à passer de la position couchée sur le dos à couchée sur le côté sans aide ?
  2. Couché à assis : D’une position couchée dans le lit, vous levez-vous pour vous asseoir par vous-même sur le bord du lit ?
  3. Équilibre assis : Est-ce que vous vous assoyez sur le bord du lit sans vous tenir pour 10 secondes?
  4. Assis à debout : Est-ce que vous vous levez de n’importe quelle chaise en moins de 15 secondes et restez debout pour 15 secondes, en utilisant les mains ou une aide, si nécessaire ?
  5. Tenir debout sans soutien : demandez au client de se tenir sans aide et observez-le tenir debout pour 10 secondes sans aucune aide.
  6. Transfert : Arrivez-vous à passer du lit à la chaise et vice-versa sans aucune aide?
  7. Marcher à l’intérieur (avec une aide si nécessaire) : Est-ce que vous marchez 10 mètres, avec une aide si nécessaire, mais sans aide de secours ?
  8. Escaliers : Gérez-vous un escalier sans aide ?
  9. Marcher à l’extérieur (terrain régulier) : Est-ce que vous vous promenez à l’extérieur, sur les trottoirs, sans aide ?
  10. Marcher à l’intérieur, sans aide : Est-ce que vous marchez 10 mètres à l’intérieur, sans étrier, attelle ou autres aides (incluant les meubles ou les murs) ?
  11. Ramasser le sol : Arrivez-vous à marcher 5 mètres, ramasser quelque chose sur le plancher et ensuite revenir sans aide ?
  12. Marcher à l’extérieur (sol irrégulier) : Est-ce que vous marchez sur un sol irrégulier (gazon, gravier, neige, glace, etc.) sans aide ?
  13. Se laver : Est-ce que vous entrez/sortez d’un bain ou d’une douche pour vous laver sans supervision et sans aide ?
  14. Monter et descendre quatre marches : Arrivez-vous à monter et descendre quatre marches sans rampe, mais en utilisant une aide si nécessaire ?
  15. Courir : Est-ce que vous courrez 10 mètres sans boiter en quatre secondes (marcher vite sans boiter est acceptable) ?

Cotation :
Chaque item est coté 0 ou 1, selon la possibilité que le client soit en mesure d’accomplir la tâche d’après des instructions précises. Un score de 0 équivaut à une réponse négative ; un score de 1 équivaut une réponse positive. Un score total est déterminé en additionnant les points alloués à tous les items. Un score maximum de 15 est possible : les plus hauts scores indiquant un meilleur rendement de la mobilité (Franchignoni et al., 2003; Hsueh, Wang, Sheu & Hsieh, 2003).

Durée :
Il faut de 3 à 5 minutes pour administrer le RMI (Hsieh et al., 2000).

Sous-échelles :
Aucune.

Équipements :
Seulement un crayon et le test sont nécessaires.

Formation :
Aucune formation n’est typiquement documentée.

Versions alternatives du Rivermead Mobility Index

Modified Rivermead Mobility Index (MRMI) : En 1996, Lennon et Hastings ont proposé le MRMI pour améliorer la sensibilité du RMI. Le MRMI inclut 8 items pour lesquels les patients sont cotés par l’observation directe de l’évaluateur. Les scores sont basés sur une échelle de 6 points et vont de 0 à 40 ; les scores les plus élevés indiquent un meilleur rendement de la mobilité.

Pertinence de l’évaluation selon la clientèle

 Peut être utilisé avec :

  • Les clients ayant subi un AVC, incluant ceux ayant une faible condition de mobilité.
  • Les clients ayant un traumatisme crânien ou la sclérose en plaques.

 Ne devrait pas être utilisé avec :

  • Le RMI ne devrait pas être administré aux clients ayant des troubles cognitifs sévères en raison des 14 items autoévalués.
Dans quelles langues la mesure est-elle disponible ?

Anglais, italien et néerlandais (Franchignoni et al., 2003 ; Roorda, Green, De Kluis, Molenaar, Bagley, Smith et al. (2008).