Test des cloches

But de la mesure


Le Test des cloches est un test d’élimination permettant une évaluation quantitative et qualitative de la négligence visuelle à proximité de l’espace extra personnel.

Versions disponibles

Le Test des cloches a été développé par Gauthier, Dehaut et Joanette en 1989.

Caractéristiques de la mesure

Items :
Il n’y a pas réellement d’items dans le Test des cloches.

Dans le Test des cloches, il est demandé au patient d’entourer avec un crayon les 35 cloches intégrées dans 280 éléments de distraction (maisons, chevaux, etc.) sur une page de 11 x 8,5 pouces (Figure 1). Tous les dessins sont noirs. La page est placée devant la ligne médiane du patient.

Figure 1. Test des cloches

Les objets sont présentés dans un ordre apparemment aléatoire, mais, en réalité, ils sont répartis uniformément dans 7 colonnes contenant chacune 5 cibles et 40 éléments de distraction. Il y a un point noir au bas de la page qui indique où la page devrait être placée en fonction du plan sagittal médian du patient. Des 7 colonnes, 3 sont sur le côté gauche de la feuille, une est dans le milieu et 3 sont à la droite. Par conséquent, si le patient omet d’encercler les cloches dans la dernière colonne de la gauche, on peut estimer que leur négligence est légère. Toutefois, les omissions dans les colonnes les plus centrées peuvent suggérer une plus grande négligence du côté gauche de l’espace.

L’examinateur est assis en face du patient. Premièrement, une feuille de démonstration est présentée au patient. Cette feuille contient une version agrandie de tous les éléments de distraction et une cloche encerclée. Il est demandé au patient de nommer les images indiquées par l’examinateur afin de s’assurer d’une bonne reconnaissance des objets. Si le patient éprouve des difficultés de langage ou si l’examinateur soupçonne des problèmes de compréhension, le patient peut à la place placer une carte représentant cet objet au-dessus de l’image en question.

L’examinateur donne les instructions suivantes : « Votre tâche consistera à encercler avec le crayon toutes les cloches que vous trouverez sur la feuille que je placerais en face de vous, et ce, sans perdre de temps. Vous allez commencer lorsque je dirai « allez-y » et vous terminerez lorsque vous penserez avoir encerclé toutes les cloches. Je vais également vous demander d’éviter de bouger ou de fléchir votre tronc si possible. » Si un problème de compréhension est présent, l’examinateur doit faire une démonstration de la tâche.

Le test est ensuite placé en face du patient avec le point noir (voir la flèche sur la Figure 1) placé du côté du sujet et centré avec son plan sagittal médian (divise le corps en une moitié droite et une moitié gauche). La feuille de test est donnée après les instructions.

L’examinateur conserve la feuille de cotation(Figure 2) loin de la vue du patient, en veillant à ce que le point au milieu soit vers le patient. Cette position à l’envers rendra la cotation plus facile pour l’examinateur. Après que le patient commence le test, l’examinateur note l’ordre des cloches encerclées par le patient en numérotant l’ordre sur sa feuille de score (ex. 1, 2, 3…). Si le patient encercle une autre image (une image qui n’est pas une cloche), l’examinateur indique sur sa feuille de score le nombre approprié et l’emplacement approximatif. La cloche subséquente reçoit le prochain numéro.

Figure 2. Feuille de cotation de l’examinateur.

Si le patient arrête avant que toutes les cloches soient encerclées, l’examinateur donne seulement un avertissement en disant « Êtes-vous sûr que toutes les cloches sont désormais encerclées? Vérifiez à nouveau. » Après cela, l’ordre d’énumération continue, mais les nombres sont encerclés ou soulignés. La tâche est complète lorsque le patient arrête l’action.

Cotation :
Le nombre total de cloches encerclées est comptabilisé ainsi que le temps pris pour compléter le test. Le score maximum est de 35. Une omission de 6 cloches ou plus dans la moitié droite ou dans la moitié gauche de la page indique une négligence spatiale unilatérale (NSU). D’après la distribution spatiale des cibles omises, l’évaluateur peut alors déterminer la sévérité de la négligence visuelle et l’hémi espace affecté (c’est-à-dire gauche ou droit). 

La séquence par laquelle le patient procède durant la tâche de balayage peut être déterminée en connectant les cloches sur la feuille de score selon l’ordre de numérotation.

Durée :
Moins de 5 minutes.

Formation :
Aucune typiquement documentée.

Sous-échelles :
Aucune.

Équipements :

  • La feuille de test (page 5″x11″ avec 35 cloches intégrées dans 280 éléments de distraction)
  • Crayon
  • Feuille de score
  • Chronomètre
Versions alternatives du Test des cloches

Aucune.

Clientèles cibles

Peut être utilisé avec :
Les patients avec un AVC.

  • Les patients doivent être capables de tenir un crayon afin de compléter le test (la présence d’apraxie peut entraver cette capacité).
  • Les patients doivent être capables de visuellement faire la distinction entre un élément de distraction, tels que les images de maisons et de chevaux, et les cloches qui sont à éliminer.

Ne devrait pas être utilisé avec :

  • À l’instar des autres tests d’élimination, le Test des cloches ne peut pas être utilisé pour faire la distinction entre une négligence sensorielle et une négligence motrice puisque cela exige de la recherche visuelle et de l’exploration manuelle (Làdavas, 1994).
  • Le Test des cloches ne peut pas être complété par un proche aidant.
Dans quelles langues la mesure est-elle disponible ?

Non applicable.