Timed Up and Go (TUG)

But de l'outil de mesure

Le TUG est un test de performance physique générale utilisé pour évaluer la mobilité, l’équilibre et la performance locomotrice chez les personnes âgées avec des troubles d’équilibre. Plus spécifiquement, il évalue la capacité d’effectuer des tâches motrices séquentielles relatives aux capacités de marcher et de tourner (Schoppen, Boonstra, Groothoff, deVries, Goeken, & Eisma, 1999 ; Morris, Morris, & Iansek, 2001).

Versions disponibles

Le test «Get Up and Go» (TUG original) a été développé par Mathias, Nayak et Issacs en 1986.

Le TUG a été publié par Podsiadlo et Richardson en 1991 pour corriger les problèmes de faible fidélité inter-juges observés dans les scores intermédiaires au «Get Up and Go». Le TUG incorpore le temps comme la composante de mesure pour évaluer l’équilibre et le fonctionnement généraux.

Caractéristiques de l'outil de mesure

Items :

Il n’y a pas vraiment d’items dans le TUG. L’individu doit se mettre debout à partir d’une chaise (qui ne devrait pas être appuyée contre un mur), marcher une distance de trois mètres, se retourner, puis retourner à la chaise en marchant et se rasseoir. Ces tâches doivent être effectuées à une vitesse confortable et sécuritaire (Figure 1). Un essai de pratique est permis pour permettre à l’individu de se familiariser avec la tâche. Le temps mesuré débute avec l’instruction verbale «go» et s’arrête lorsque le client retourne en position assise. L’individu porte ses chaussures régulières. Il est permis d’utiliser une aide à la marche (cane/marchette), mais son usage doit être indiqué dans le formulaire de collecte de données. Aucune assistance physique n’est donnée.
Figure 1.

Cotation :

La performance au TUG est cotée sur une échelle de 1 à 5, où 1 indique un «fonctionnement normal» et 5 indique un «comportement anormal sévère», selon la perception du risque de tomber de l’individu (Podsiadlo & Richardson, 1991). Le score est constitué du temps pris pour compléter le test, en secondes.

Steffen, Hacker et Mollinger (2002) ont noté que la moyenne des individus en santé entre les âges de 60 et 80 ans complète le TUG en dix secondes ou moins. Les hommes entre les âges de 80-89 ans prennent en moyenne 10 ± 1 secondes pour le compléter et les femmes prennent 11 ± 3 secondes pour le compléter. Les normes formelles n’ont pas encore été établies pour les patients ayant subi un AVC. Les scores seuils standardisés permettant de prédire les risques de chuter n’ont pas encore été établis. Dans une étude, il a été démontré qu’un score seuil plus grand que 13,5 secondes pouvait prédire la chute chez les aînés frêles vivant dans la communauté, mais ce score n’a pas été vérifié dans les autres études (Shumway-Cook et al., 2000).

Score et interprétation du TUG
Score Interprétation
< 10s

Indépendance complète
Avec ou sans aide de marche lors du déplacement et des transferts.

< 20s

Indépendance pour les principaux transferts
Avec ou sans aide de marche, indépendance pour les transferts de base à la douche ou au bain et capacité à monter la plupart des escaliers et aller dehors seul.

> 30s

Assistance requise
Dépendance dans la plupart des activités.

(Adapté de Podsiadlo & Richardson, 1991)

Sous-échelles :
Aucune typiquement documentée.

Équipment :

Le TUG ne requière pas d’équipement spécialisé et peut donc être accompli en communauté ou dans un cadre institutionnel.

  • Chaise standard avec appuis-bras (avec hauteur du siège de 46 cm et hauteur des appuis-bras de 65 cm).
  • Ruban à mesurer.
  • Ruban de couleur brillante ou cône pour marquer le trajet de trois mètres.
  • Trajet de trois mètres libre d’obstructions.
  • Chronomètre ou montre ayant une aiguille trotteuse pour mesurer la durée de la performance.

Formation :

Une formation minimale est nécessaire pour coter le test ou interpréter les résultats. L’évaluateur devrait être attentif aux problèmes de sécurité possibles durant les déplacements des individus ayant subi un AVC.

Temps d’administration requis :

Le TUG requière une à deux minutes à administrer (Finch, Brooks, Stratford, & Mayo, 2002).

Versions alternatives du TUG
    • TUG Cognitive Shumway-Cook, Brauer, & Woollacott,2000). Dans le TUG Cognitive, les patients doivent compléter la tâche tout en comptant à l’envers à partir d’un nombre sélectionné au hasard entre 20 et 100.
    • TUG Manual (Lundin-Olsson et al., 1998). Dans le TUG Manual, les patients doivent compléter la tâche tout en transportant un verre d’eau rempli. Lundin-Olsson et al. (1998) ont noté que les personnes âgées frêles qui avaient une différence de temps de plus de 4,5 secondes entre le TUG Manual et le TUG avaient plus de risque de tomber durant les prochains six mois.
Clientèle cible

Peut être utilisé avec : Les patients ayant subi un AVC.

  • Le TUG peut être utilisé avec la clientèle gériatrique de plus de 65 ans avec n’importe quel diagnostique (ex. arthrite, AVC, vertiges, maladie de Parkinson, maladies cérébelleuses et déconditionnement général (Shumway-Cook & Woollacott, 2001 ; Hayes & Johnson, 2003 ;Morris et al., 2001).
  • Le TUG peut aussi être utilisé chez les patients de plus de 18 ans avec un diagnostic neurologique aigu (Shumway-Cook & Woollacott, 2001).
  • Les clients doivent être capables de marcher approximativement six mètres avec ou sans l’assistance d’une autre personne.
  • Les clients doivent avoir une vision suffisante pour pouvoir marcher sur la ligne de trois mètres.
  • Les gens qui ne parlent pas anglais doivent recevoir une traduction appropriée.

Ne devrait pas être utilisé avec :

  • Le TUG n’est pas approprié pour les clients avec déficits cognitifs sévères qui les empêchent de comprendre les tâches. Rockwood,Awalt, Carver et MacKnight (2000) ont aussi noté que 35,5% des personnes âgées frêles avec des déficits cognitifs étaient incapable d’effectuer physiquement le test.
  • Les patients sévèrement affectés tels que ceux qui sont incapables de quitter la position assise. Il peut y avoir un effet de plancher avec ces patients. Dans ces cas, il est possible de considérer le Postural Assessment Scale for Stroke Patients (PASS), qui est créé comme une évaluation de l’équilibre pour les patients ayant subi un AVC, même ceux avec des performances posturales plus sévères (Benaim,Pérennou, Villy, Rousseaux, & Pelissier, 1999).
  • Depuis que le TUG est administré par une observation directe de la complétion de la tâche, un répondant proxy ne peut pas le compléter.
  • Le TUG est un outil de mesure limité évaluant quelques aspects de l’équilibre. Pour une mesure plus complète de l’équilibre, le Postural Assessment Scale for Stroke Patients (PASS) (Benaim et al.,1999) et de l’Échelle d’équilibre de Berg (Berg, Wood-Dauphinee,Williams, & Maki, 1992) sont suggérés.
Dans quelles langues l'outil est-il disponible ?

Étant donné la simplicité des instructions, le TUG peut être administré dans différentes langues en utilisant des traductions informelles (Tremblay, Savard, Casimiro, & Tremblay, 2004).