Biofeedback – membre supérieur

Pratiqué en clinique depuis les années 70, le biofeedback (BFB) est devenu un traitement courant dans la réadaptation des patients ayant subi un AVC. La régulation normale du tonus musculaire est souvent perturbée après un AVC en raison des dommages causés aux centres nerveux principaux. Ces dommages peuvent avoir comme conséquence une diminution du fonctionnement musculaire. Certaines voies motrices qui sont souvent inutilisées peuvent avoir été épargnées lors de l’AVC et le patient est capable de fonctionner correctement s’il apprend à les utiliser à l’aide du biofeedback électromyographique (BFB-EMG). L’utilisation du BFB-EMG comme moyen de traitement efficace pour les membres supérieurs et inférieurs hémiparétiques a été étudiée. On s’est en effet aperçu que le membre supérieur hémiparétique était la cause principale d’incapacité fonctionnelle après un AVC, les activités importantes de la vie quotidienne (AVQ) étant lourdement affectées (p. ex. l’alimentation et l’habillage).

Auteurs* : Robert Teasell, MD; Norine Foley, BASc; Sanjit Bhogal, MSc; Jamie Bitensky, MSc erg; Mark Speechley, MD; Nicol Korner-Bitensky, PhD erg

Évidences révisées en date du 26-10-2010

NOTE : * Les auteurs n’ont aucun intérêt financier direct dans les outils, tests ou interventions présentés dans Info-AVC.