Thérapie par le miroir – membre inférieur

La thérapie par le miroir est un type d’imagerie motrice dans laquelle le patient bouge son membre non affecté tout en observant le mouvement dans un miroir ; ce qui envoie un stimulus visuel au cerveau pour favoriser le mouvement du membre affecté. Certains effets de la thérapie par le miroir sur le cerveau ont déjà été observés. Une étude de type croisé auprès d’individus en bonne santé, réalisée par Garry, Loftus et Summers (2004), a démontré que le fait de regarder l’image de la main active dans un miroir augmentait l’excitabilité des neurones du cortex moteur primaire ipsilatéral bien plus que de regarder directement la main inactive (sans miroir). L’étude a également révélé une tendance significative en faveur du fait de voir l’image de la main active dans un miroir comparativement au fait de voir directement la main active (sans miroir).

Bien que de nombreuses études aient examiné l’utilisation de la thérapie par le miroir sur le membre supérieur suite à un AVC, il existe peu de données probantes concernant la thérapie miroir des membres inférieurs. À mesure que de nouvelles études seront disponibles, les avantages et l’utilisation de la thérapie miroir pour les membres inférieurs pourront être mieux compris. Afin d’obtenir une meilleure compréhension de l’effet de la thérapie par le miroir sur les mesures des membres inférieurs, cette revue inclut des études dans lesquelles la thérapie par le miroir est administrée de façon isolée à des groupes d’intervention plutôt que sous la forme d’un traitement combiné à une autre intervention (par exemple la thérapie par le miroir combinée avec une stimulation magnétique transcrânienne répétée).

Veuillez également vous reporter à notre module Thérapie par le miroir – membre supérieur pour consulter les études portant sur l’utilisation de la thérapie par le miroir des membres supérieurs.

Auteurs*: Annabel McDermott, OT ; Adam Kagan, B.Sc. ; Samuel Harvey-Vaillancourt, PT U3 ; Shahin Tavakol, PT U3 ; Dan Moldoveanu, PT U3 ; Phonesavanh Cheang, PT U3 ; Elissa Sitcoff, BA BSc ; Nicol Korner-Bitensky, PhD OT
Version française en traduction libre par Gabriel Plumier

Évidences révisées en date du 01-11-2018

NOTE : * Les auteurs n’ont aucun intérêt financier direct dans les outils, tests ou interventions présentés dans Info-AVC.