Disabilities of the Arm, Shoulder and Hand (DASH)

Résumé

Une recherche dans la littérature a été effectuée pour identifier les publications pertinentes concernant les propriétés psychométriques du DASH auprès de patients ayant subi un AVC. Beaucoup d’études ont été menées avec d’autres groupes. Cependant, cette revue de la littérature se concentre spécifiquement sur les propriétés psychométriques pertinentes pour les patients ayant subi un AVC. Lors de la publication, il y avait un article sur une conférence, mais aucune étude n’a été publiée concernant spécifiquement les patients ayant subi un AVC.

Effets de plancher/plafond

Aucune n’étude n’a documenté d’information sur les effets de plancher/plafond du DASH auprès d’un échantillon de patients ayant subi un AVC. Le DASH ne démontre pas d’effets de plancher ou de plafond chez les patients avec des problèmes à l’épaule ou des problèmes combinés de l’épaule et du membre supérieur (Bot et al., 2004).

Fidélité

Cohérence interne :
Aucune n’étude n’a documenté d’information sur la cohérence interne du DASH auprès d’un échantillon de patients ayant subi un AVC. Cependant, les études menées auprès de groupes de patients présentant d’autres troubles du membre supérieur indiquent une excellente fidélité (voir : Atroshi et al., 2000 ; Bot et al., 2004 ; Veehof et al., 2002). Cependant, cela pourrait indiquer une redondance dans les items (Beaton et al., 2005).

Intra-juge :
Aucune n’étude n’a documenté d’information sur la fidélité intra-juge du DASH auprès d’un échantillon de patients ayant subi un AVC.

Inter-juges :
Aucune n’étude n’a documenté d’information sur la fidélité inter-juges du DASH auprès d’un échantillon de patients ayant subi un AVC.

Test-retest :
Aucune n’étude n’a documenté d’information sur la fidélité test-retest du DASH auprès d’un échantillon de patients ayant subi un AVC. Cependant, les études menées auprès de groupes de patients présentant d’autres troubles du membre supérieur indiquent une excellente fidélité test-retest (voir : Atroshi et al., 2000; Bot et al., 2004 ; Beaton et al., 2001).

Validité

Contenu :
Le DASH a été développé en deux étapes de génération d’items puis de réduction des items. La première étape de génération d’items a impliqué de demander les conseils d’un expert clinique, de faire une revue de 13 échelles de mesure pertinentes, ainsi que des groupes de discussion de patients pour identifier les items possibles. La deuxième étape de réduction des items a impliqué une révision préliminaire des items par trois experts du contenu, une révision secondaire par un groupe de 15 experts de la validité de contenu/apparente et de l’importance d’items, ainsi que le pré-test subséquent de l’outil sur 20 individus avec des difficultés au membre supérieur. Une réduction d’items plus poussée a été faite grâce à des analyses psychométriques et clinimétriques auprès de patients présentant des troubles du membre supérieur. Ces analyses incluent : (i) des essais sur le terrain dans une étude transversale auprès de 407 patients présentant des troubles variés du membre supérieur ; et (ii) l’évaluation de l’importance et des difficultés auprès d’un deuxième échantillon de 76 patients. Cela a mené au questionnaire de 30 items (Hudak et al., 1996 ; Marx et al., 1999).

Lannin et al. (2010) ont évalué la validité de contenu du DASH auprès d’un échantillon de 157 patients ayant subi un AVC. L’analyse du système de pointage original de l’échelle a révélé une structure désordonnée. Le modèle de mesure de Rasch a été utilisé pour transformer les pointages originaux en une mesure linéaire continue, ce qui a permis d’obtenir une conformité face aux attentes du modèle. Cette étude a également relevé que les 30 items originaux n’étaient pas appropriés pour l’usage en clinique, car très peu d’items étaient adaptés pour les patients les plus handicapés.

Franchignoni et al. (2010) ont investigué sur la dimensionnalité, les diagnostics de l’échelle de pointage, et l’ajustement du modèle du DASH (version italienne) auprès d’un échantillon de 238 patients présentyant des troubles du membre supérieur (excluant les troubles dus à un AVC). Les auteurs ont remarqué que certains des items ne concernaient pas seulement le fonctionnement du membre supérieur (ex. item 9: Faire un lit; item 20: Déplacements – transports) et que les items mesuraient différents construits de la CIF (Incapacités, limitation des activités et restrictions dans la participation). Les auteurs ont noté que les patients étaient incapables d’utiliser de manière fiable l’échelle de pointage à 5 niveaux. L’analyse de facteurs a révélé trois construits sous-jacents : (i) le fonctionnement manuel (items 1-5,7-11,16-18, 20,21) ; (ii) l’étendue des mouvements possibles de l’épaule (items 6, 12-15,19) ; et (iii) les symptômes ainsi que les conséquences (items 22-30). Deux items (picotements et activités sexuelles) ont démontré un mauvais ajustement lors de l’analyse de Rash. Les résultats de cette étude identifient des problèmes à considérer lors de l’utilisation du DASH. Cependant, il est important de se rappeler que les patients ayant subi un AVC ont été exclus de l’échantillon de cette population.

Critère :
Concourante :
Aucune n’étude n’a documenté d’information sur la cohérence interne du DASH auprès d’un échantillon de patients ayant subi un AVC.

Prédictive :
Aucune n’étude n’a documenté d’information sur la validité prédictive du DASH auprès d’un échantillon de patients ayant subi un AVC.

Construit :
Convergente/Discriminante :
Lannin et al. (2010) ont fait une comparaison entre le DASH et un autre questionnaire d’auto-évaluation du fonctionnement du membre supérieur, ainsi qu’un outil observationnel d’évaluation des mouvements du membre supérieur auprès de 90 patients ayant subi un AVC. Les auteurs ont relevé des corrélations modérées entre les habiletés manuelles et la douleur (les données statistiques n’ont pas été documentées). Aucune autre étude n’a examiné la validité de construit du DASH auprès d’un échantillon de patients ayant subi un AVC. Cependant, beaucoup d’études menées auprès de groupes de patients présentant d’autres troubles du membre supérieur ont relevé des corrélations allant d’adéquates à excellentes entre les construits du fonctionnement et de la douleur (voir : Atroshi et al., 2000 ; Beaton et al., 2001 ; Bot et al., 2004 ; Kirkley et al., 1998 ; Schmitt & Di Fabio, 2004 ; SooHoo et al., 2002 ; Turchin et al., 1998).

Groupes connus :
Aucune n’étude n’a documenté d’information sur la validité des groupes connus du DASH auprès d’un échantillon de patients ayant subi un AVC. Cependant, des études ont été menées auprès de groupes de patients présentant d’autres troubles du membre supérieur (voir : Beaton et al., 2001).

Sensibilité au changement

Aucune n’étude n’a documenté d’information sur la sensibilité au changement du DASH auprès d’un échantillon de patients ayant subi un AVC. Cependant, des études ont été menées auprès de groupes de patients présentant d’autres troubles du membre supérieur (voir : Beaton et al., 2001 ; Bot et al., 2004 ; MacDermid & Tottenham, 2004 ; Schmitt & Di Fabio, 2004).

Sensibilité et spécificité :
Aucune n’étude n’a documenté d’information sur la sensibilité et la spécificité du DASH auprès d’un échantillon de patients ayant subi un AVC. Cependant, des études ont été menées auprès de groupes de patients présentant d’autres troubles du membre supérieur (voir : Beaton et al., 2001).

Références
  • Atroshi, I., Gummesson, C., Andersson, B., Dahlgren, E. & Johansson, A. (2000). The disabilities of the arm, shoulder and hand (DASH) outcome questionnaire: reliability and validity of the Swedish version evaluated in 176 patients. Acta Orthopaedica Scandinavica, 71(6), 613-8.
  • Beaton, D.E., Katz, J.N., Fossel, A.H., Wright, J.G., Tarasuk, V., & Bomardier, C. (2001). Measuring the whole or the parts? Validity, reliability, and responsiveness of the Disabilities of the Arm, Shoulder and Hand outcome measure in different regions of the upper extremity. Journal of Hand Therapy, 14, 128-46.
  • Beaton, D.E., Wright, J.G., Katz, J.N., and the Upper Extremity Collaborative Group. (2005). Development of the QuickDASH: comparison of three item-reduction approaches. The Journal of Bone and Joint Surgery, 87-A(5), 1038-46.
  • Bot, S.D.M., Terwee, C.B., van der Windt, D.A.W.M., Bouter, L.M., Dekker, J., & de Vet, H.C.W. (2004). Clinimetric evaluation of shoulder disability questionnaires: a systematic review of the literature. Annals of the Rheumatic Diseases, 63, 335-41.
  • Franchignoni, F., Biordano, A., Sartorio, F., Vercelli, S., Pascariello, B., & Ferriero, G. (2010). Suggestions for refinement of the Disabilities of the Arm, Shoulder and Hand outcome measure (DASH): a factor analysis and Rasch validation study. Archives of Physical Medicine and Rehabilitation, 91, 1370-7.
  • Gummesson, C., Ward, M.M., & Atroshi, I. (2006). The shortened disabilities of the arm, shoulder and hand questionnaire (QuickDASH): validity and reliability based on responses within the full-length DASH. BMC Musculoskeletal Disorders, 7(44). doi:10.1186/1471-2474-7-44.
  • Hudak, P.L., Amadio, P.C., Bombardier, C., and the Upper Extremity Collaborative Group. (1996). Development of an upper extremity outcome measure: the DASH (Disabilities of the Arm, Shoulder, and Hand). American Journal of Industrial Medicine, 29, 602-8.
  • Kirkley, A., Griffin, S., McLintock, H., & Ng, L. The development and evaluation of a disease-specific quality of life measurement tool for shoulder instability: The Western Ontario Shoulder Instability Index (WOSI). The American Journal of Sports Medicine, 26(6), 764-72.
  • Lannin, N. McCluskey, A. Cusick, A. Ashford, S. Ross, L. (2010) Measuring function in everyday life: enhancing the Disabilities of the Arm Shoulder Hand questionnaire for use post-stroke. World Federation of Occupational Therapy, Santiago, Chile, May.
  • Lozano Calderon, S.A., Zurakowski, D., Davis, J.S., & Ring, D. (2010). Quantitative adjustment of the influence of depression on the Disabilities of the Arm, Shoulder and Hand (DASH) questionnaire. Hand, 5, 49-55.
  • MacDermid, J.C. & Tottenham, V. (2004). Responsiveness of the Disabilities of the Arm, Shoulder and Hand (DASH) and patient-rated wrist/hand evaluation (PRWHE) in evaluating change after hand therapy. Journal of Hand Therapy, 17, 18-23.
  • Marx, R.G., Bombardier, C., Hogg-Johnson, S., & Wright, J.G. (1999). Clinimetric and psychometric strategies for development of a health measurement scale. Journal of Clinical Epidemiology, 52(2) 105-11.
  • Ring, D., Kadzielski, J., Fabien, L., Zurakowski, D., Malhotra, L.R., & Jupiter, J.B. (2006) Self-reported upper extremity health status correlates with depression. The Journal of Bone and Joint Surgery, 88-A(9), 1983-8).
  • Schmitt, J.S. & Di Fabio, R. (2004). Reliable change and minimum important difference (MID) proportions facilitated group responsiveness comparisons using individual threshold criteria. Journal of Clinical Epidemiology, 57, 1008-18.
  • SooHoo, N.F., McDonald, A.P., Seiler, J.G., & McGillivrary, G.R. (2002). Evaluation of construct validity of the DASH questionnaire by correlation to the SF-36. Journal of Hand Surgery, 27A, 537-41.
  • Turchin, D.C., Beaton, D.E. & Richards, R.R. (1998). Validity of observer-based aggregate scoring systems as descriptors of elbow pain, function and disability. The Journal of Bone and Joint Surgery, 80A(2), 154-62.
  • Veehof, M.M., Sleegers, E.J.A., van Veldhoven, N.H.M.J., Schuurman, A.H., & van Meeteren, N.L.U. (2002). Psychometric qualities of the Dutch language version of the Disabilities of the Arm, Shoulder, and Hand questionnaire (DASH-DLV). Journal of Hand Therapy, 15, 347-54.