Purdue Pegboard Test (PPT)

Résumé
Une revue de littérature a été effectuée pour identifier toutes les publications pertinentes sur les propriétés psychométriques du Purdue Pegboard Test (PPT). Plusieurs études ont été conduites, mais seulement une étude était spécifique aux clients ayant subi un AVC.
Fidélité

Cohérence interne :
Aucune étude n’a évalué la cohérence interne du PPT auprès de clients ayant subi un AVC.

Test-retest :
Buddenberg et Davis (1999) ont examiné la fidélité test-retest du PPT à une semaine d’intervalle en utilisant les procédures d’administration à un et trois essais, auprès de 47 participants en bonne santé. La méthode d’administration à trois essais a démontré une excellente fidélité pour tous les sous-tests en utilisant les coefficients de corrélation intraclasse (respectivement, CCI=0.37, 0.61, 0.58, 0.70, 0.51 pour les sous-tests de la main droite, de la main gauche, des deux mains, de droite + gauche + deux mains et de l’assemblage).

Plusieurs études ont examiné la fidélité test-retest de la méthode d’administration à un essai du PPT auprès d’une population en santé. La charte suivante a été adaptée de Buddenberg et Davis (1999).

Coefficients de fidélité relevés pour l’administrations à un essai du Purdue Pegboard Test

Sous-tests

Tiffin & Asher (1948)

Bass & Stucki (1951)

Tiffin (1968)

Reddon, Gill, Gauk & Maerz (1988) (men/women)

Desrosiers, Bravo & Dutil (1995)

Main droite

0.63

0.67

0.68

0.63/0.76

0.66

Main gauche

0.60

0.66

0.65

0.64/0.79

0.66

Deux mains

0.68

0.71

0.73

0.67/0.81

0.81

Gauche + Droite+ Deux mains

0.71

0.79

0.71

ND

0.90

Assemblage

0.68

0.72

0.67

0.81/0.83

0.84

ND = non documenté

Desrosiers, Hebert, Bravo et Dutil (1995) ont examiné la fidélité test-retest du PPT auprès de 35 personnes en bonne santé âgées de 60 à 89 ans et sans déficience connue aux membres supérieurs. Chaque personne a complété le PPT à deux reprises, avec un intervalle d’environ une semaine entre les tests. La fidélité test-retest, calculée à l’aide des CCI, s’est avérée allant d’adéquate à excellente pour les 5 sous-tests (respectivement, CCI=0,66, 0,83, 0,81, 0,90 et 0,84 pour les sous-tests de la main droite, de la main gauche, des deux mains, de droite + gauche + deux mains et de l’assemblage). Les scores de la deuxième administration étaient plus élevés, ce qui indique un effet de pratique.

Intra-juge :
Aucune étude n’a évalué la fidélité intra-juge du PPT auprès de clients ayant subi un AVC.

Inter-juges :
Aucune étude n’a évalué la fidélité inter-juge du PPT auprès de clients ayant subi un AVC.

Validité

Contenu :
Aucune étude n’a examiné la validité de contenu du PPT auprès de clients ayant subi un AVC.

Critère :
Concourante :
Aucune étude n’a examiné la validité concourante du PPT auprès de clients ayant subi un AVC.

Prédictive :
Aucune étude n’a examiné la validité prédictive du PPT auprès de clients ayant subi un AVC.

Construit :
Convergente/Discriminante :
Aucune étude n’a évalué la validité convergente ou discriminante du PPT auprès de clients ayant subi un AVC.

Groupes connues :
Costa, Vaughan, Levita et Farber (1963) ont examiné la validité de groupes connus des sous-tests du PPT (droite, gauche et deux mains) auprès de 54 clients avec des lésions cérébrales résultant de néoplasmes, de lésions traumatiques ou de maladies dégénératives, vasculaires ou infectieuses ; et 26 clients avec des lésions du système nerveux périphérique ou des lésions en-dessous du niveau de la moelle épinière thoracique (groupe témoin). Des examens cliniques neurologiques, des électroencéphalographies et des procédures neuro-radiographiques ont été utilisé pour confirmer les diagnostics. Le PPT a identifié avec précision les clients de moins de 60 ans ayant des lésions cérébrales si un ou plusieurs des éléments suivants se retrouvent dans la cotation : score gauche < 11, score droit < 13, score des deux mains < 10; ou score gauche > score droit + 3 ; et une lésion à la gauche si le score gauche > score droit et à la droite si le score droit > score gauche + 3. Le PPT a identifié avec précision les clients de plus de 60 ans ayant des lésions cérébrales si un ou plusieurs éléments suivants se retrouvent dans la cotation : score gauche < 10 ; score droit < 10; score des deux mains < 8 ; ou gauche > droit +3 ; et une lésion à la gauche si gauche > droit et à la droite si droit > gauche + 3. Si le score du client classifie avec précision le client comme ayant des lésions cérébrales, mais qu’aucune lésion gauche ou droite n’a été identifiée sur la base des scores, les lésions cérébrales sont catégorisées comme bilatérales. Les scores limites de cotation du PPT se sont révélés avoir une précision de 70% pour la latéralisation et une précision de 90% pour une lésion cérébrale sans regard à la latéralisation.

Sensibilité/Spécificité :
Aucune étude n’a examiné la sensibilité/spécificité du PPT auprès de clients ayant subi un AVC.

Sensibilité au changement :
Aucune étude n’a examiné la sensibilité au changement du PPT auprès de clients ayant subi un AVC.

Références
  • Ashford, S., Slade, M., Malaprade, F., Turner-Stokes, L. (2008). Evaluation of functional outcome measures for the hemiparetic upper limb: A systematic review. Journal of Rehabilitation Medicine, 40, 787-795
  • Buddenberg, L.A. & Davis, C. (1999). Test-retest reliability of the Purdue Pegboard Test. The American Journal of Occupational Therapy, 54(5), 555-558
  • Costa, L.D., Vaughan, H.G., Levita, E. & Farber, N. (1963). Purdue Pegboard as a predictor of the presence and laterality of cerebral lesions. Journal of Consulting Psychology, 27(2), 133-137
  • Desrosiers, J., Hebert, R, Bravo, G. and Dutil, E. (1995). The Purdue Pegboard Test: Normative data for people aged 60 and over. Disability and Rehabilitation, 17(5), 217-224