Jebsen Hand Function Test (JHFT)

Résumé

Une revue de littérature a été effectuée pour identifier toutes les publications pertinentes sur les propriétés psychométriques du Jebsen Hand Function Test (JHFT). Bien que des études aient été menées avec d’autres groupes de patients, cette revue porte précisément sur les propriétés psychométriques relatives aux patients ayant subi un AVC. Au moment de la publication, cinq études ont été identifiées : trois relatives au JHFT, une pour le JHFT (version portugaise) et une pour le Modified Jebsen Hand Function Test (MJT).

Effets plancher/plafond

Aucune étude n’a examiné les effets de plancher ou de plafond du JHFT.

Fidélité

Cohérence interne :
Ferreiro, dos Santos & Conforto (2010) ont examiné la cohérence interne du JFHT (version portugaise) auprès d’un échantillon de 40 patients ayant subi un AVC en utilisant l’alpha de Cronbach, et a relevé une excellente cohérence interne. La cohérence interne des items individuels, calculée en utilisant les coefficients de corrélation de Pearson et l’alpha de Cronbach, s’est avérée allant d’adéquate à excellente (écriture : r = 0,812, α = 0,844 ; retournement de cartes r = 0,857, α = 0,632 ; petits objets communs r = 0,657, α = 0,651 ; simulation de l’alimentation r = 0,813, α = 0,646 ; dames r = 0,712, α = 0,633; objets larges et légers r = 0,849, α = -0,681 ; objets larges et lourds r = 0,898, α = 0,687).

Test-retest :
Jebsen et al. (1969) ont examiné la fidélité test-retest du JHFT auprès d’un échantillon de 26 patients atteints de diverses affections du membre supérieur, y compris l’hémiparésie due à un accident vasculaire cérébral (n = 5), en utilisant les coefficients de corrélation de Pearson. La fidélité test-retest des tâches individuelles s’est avérée allant d’adéquate à excellente (écriture : r = 0,67; 0,84; cartes : r = 0,91; 0,78; petits objets : r = 0,93; 0,85; simulation de l’alimentation : r = 0,92; 0,60; dames : r = 0,99; 0,91; objets larges et légers : r = 0,89; 0,67; objets larges et lourds : r = 0,89; 0,92; respectivement pour la main dominante et non dominante).

Bovend’Eerdt et al. (2004) ont examiné la fidélité test-retest du Modified Jebsen Hand Function Test (MJT) auprès d’un échantillon de 26 personnes atteintes de troubles neurologiques, notamment des AVC (n=12), de la sclérose en plaques (n=7), des traumatismes crâniens (n=4) et des tumeurs (n=3). Le délai moyen entre les administrations du test était de 9,6 jours. L’étude a relevé une excellente fidélité test-retest pour le MJT (r = 0,95), en utilisant le coefficient de corrélation de Pearson.

Intra-juge :
Ferreiro, dos Santos & Conforto (2010) ont examiné la fidélité intra-juge du JHFT (version portugaise) auprès d’un échantillon de 40 patients ayant subi un AVC, et ont relevé une excellente fidélité intra-juge (CCI = 0,997), en utilisant les coefficients de corrélation intraclasse.

Inter-juges :
Ferreiro, dos Santos & Conforto (2010) ont examiné la fidélité inter-juges du JHFT (version portugaise) auprès d’un échantillon de 40 patients ayant subi un AVC, en utilisant les coefficients de corrélation intraclasse (CCI), et ont relevé une excellente fidélité inter-juges (CCI = 1,0). La fidélité inter-juges des items individuels du JHFT s’est également avérée excellente (écriture, CCI = 0,999 ; retournement de cartes, CCI = 0,977 ; petits objets communs, CCI = 0,998 ; simulation de l’alimentation, CCI = 0,991 ; dames, CCI = 0,995 ; objets larges et légers, CCI = 0,988 ; objets larges et lourds, CCI = 0,991).

Validité

Contenu :
Aucune étude n’a examiné la validité de contenu du JHFT.

Critère :
Concourante :
Beebe & Lang (2009) ont examiné la validité concourante du JHFT en le comparant avec des mesures de la force de préhension et de la pince (mesurée à l’aide d’un dynamomètre), l’Action Research Arm Test (ARAT), le Nine Hole Peg Test (NHPT), et le domaine évaluant la Main de la Stroke Impact Scale (SIS-Main), auprès d’un échantillon de 33 patients ayant subi un AVC, et en utilisant les coefficients de corrélation de Spearman. Les mesures ont été administrées à 1, 3 et 6 mois post-AVC. Le JHFT a démontré une excellente corrélation avec la force de préhension (r = 0,79-0,81), la force de la pince (r = 0,60-0,79), l’ARAT (r = 0,87-0,95), le NHPT (0,84-0,97) et la SIS-Main (0,61-0,83), à tous les temps de mesure.
Note : Cette étude n’a pas utilisé la première tâche du JHFT (écrire une phrase) en raison de sa dépendance vis-à-vis la main dominante et du niveau d’éducation.

Beebe & Lang (2007) ont examiné la validité concourante du JHFT en le comparant avec des mesures de la force de préhension et de la pince (mesurée à l’aide d’un dynamomètre), l’Action Research Arm Test (ARAT), le Nine Hole Peg Test (NHPT), et le domaine évaluant la Main de la Stroke Impact Scale (SIS-Main), auprès d’un échantillon de 32 patients ayant subi un AVC, et en utilisant les coefficients de corrélation de Pearson. Le JHFT a démontré une excellente corrélation avec l’ARAT (r = -0,89), la force de préhension (r = -0,76), la force de la pince (r = -0,68), le NHPT (r = -0,89), et la SIS-Main (r = -0,82).
Note : Cette étude n’a pas utilisé la première tâche du JHFT (écrire une phrase) en raison de sa dépendance vis-à-vis la main dominante et du niveau d’éducation.

Bovend’Eerdt et al. (2004) ont examiné la validité concourante du Modified Jebsen Hand Function Test (MJT) en le comparant avec l’University of Maryland Arm Questionnaire for Stroke (UMAQS), le Nine Hole Peg Test (NHPT), et avec la force de préhension (mesurée à l’aide d’un dynamomètre), auprès d’un échantillon de 26 personnes atteintes de troubles neurologiques, notamment des AVC (n=12), de la sclérose en plaques (n=7), des traumatismes crâniens (n=4) et des tumeurs (n=3). Les mesures ont été administrées à deux reprises (T1, T2), avec un délai moyen entre les administrations de 9,6 jours, et la validité concourante a été calculée en utilisant les coefficients de corrélation de Pearson. Le MJT a démontré une excellente corrélation avec le NHPT (r = 0,86 et 0,88, respectivement au T1 et T2) et une corrélation adéquate avec la mesure de la force de préhension (r = 0,44, significatif seulement au T2). Aucune corrélation n’a été relevée entre le MJT et l’UMAQS, à aucun des temps de mesure.

Prédictive :
Aucune étude n’a examiné la validité prédictive du JHFT.

Construit :
Aucune étude n’a examiné la validité de construit du JHFT.

Groupes connus :
Ferreiro et al. (2010) n’ont relevé aucune différence significative sur les scores du JHFT (version portugaise) selon le niveau d’éducation ou la main dominante auprès d’un échantillon de 40 patients ayant subi un AVC.

Sensibilité au changement

Beebe et Lang (2009) ont examiné la sensibilité au changement du JHFT chez un échantillon composé de 33 patients ayant subi un AVC, en utilisant une méthode de mesure de l’ampleur de l’effet (AE – Effect size) auprès d’une population unique. Des mesures ont été prises à 1, 3 et 6 mois post-AVC, période au cours de laquelle les participants ont reçu un programme de réadaptation habituel. Le JHFT a démontré une sensibilité au changement modérée de 1 à 3 mois après l’AVC (AE = 0,69) et de 3 à 6 mois après l’AVC (AE = 0,73).

Sensibilité & Spécificité :
Aucune étude n’a examiné la sensibilité ou la spécificité du JHFT.

Références
  • Beebe, J.A. & Lang, C.E. (2007). Relating movement control at 9 upper extremity segments to loss of hand function in people with chronic hemiparesis. Neurorehabilitation and Neural Repair, 21(3), 279 – 291.
  • Beebe, J.A. & Lang, C.E. (2009). Relationships and responsiveness of six upper extremity function tests during the first six months of recovery after stroke. Journal of Neurologic Physical Therapy, 33(2), 96-103.
  • Bovend’Erdt, T.J.H., Dawes, H., Johansen-Berg, H., & Wade, D.T. (2004). Evaluation of the Modified Jebsen Test of Hand Function and the University of Maryland Arm Questionnaire for Stroke. Clinical Rehabilitation, 18, 195-202
  • Celnik, P., Hummel, F., Harris-Love, M., Wolk, R., & Cohen, L. (2007). Somatosensory stimulation enhances the effects of training functional hand tasks in patients with chronic stroke. Archives of Physical Medicine and Rehabilitation, 88, 1369-76.
  • Cook, C., McCluskey, A., & Bowman, J. (2006). Jebsen Test of Hand Function. Penrith South, NSW: University of Western Sydney. Retrieved from http://www.maa.nsw.gov.au/default.aspx?MenuID=376
  • Duncan, P., Richards, L., Wallace, D., Stoker-Yates, J., Pohl, P., Luchies, C., Ogle, A., & Studenski, S. (1998). A randomized, controlled pilot study of a home-based exercise program for individuals with mild and moderate stroke. Stroke, 1998(29), 2055-2060.
  • Ferreiro, K.N., dos Santos, R.L., & Conforto, A.B. (2010). Pyschometric properties of the Portuguese version of the Jebsen-Taylor test for adults with mild hemiparesis. Revista Brasileira de Fisioterapia (Brazilian Journal of Physiotherapy), 14(5), 377-81.
  • Jebsen, R.H., Taylor, N., Trieschmann, R.B., Trotter, M.J., & Howard, L.A. (1969). An objective and standardized test of hand function. Archives of Physical Medicine and Rehabilitation, 50(6), 311 – 319.
  • Hummel, F., Celnik, P., Giraux, P., Floel, A., Wu, W., Gerloff, C., & Cohen, L. (2005). Effects of non-invasive cortical stimulation on skilled motor function in chronic stroke. Brain, 2005(128), 490-9.
  • Poole, J. (2003). Measures of Adult Hand Function: Arthritis Hand Function Test (AHFT), Grip Ability Test (GAT), Jebsen Test of Hand Function, and The Rheumatoid Hand Functional Disability Scale (The Duruöz Hand Index [DHI]). Arthritis and Rhematism (Arthritis Care and Research), 49(5S), S59-66.
  • Spinal Cord Injury Rehabilitation Evidence. (2010). Jebsen Hand Function Test. Retrieved from http://www.scireproject.com/outcome-measures/jebsen-hand-function-test
  • Wu, C., Seo, H., & Cohen, L. (2006). Influence of electric somatosensory stimulation on paretic-hand function in chronic stroke. Archives of Physical Medicine and Rehabilitation, 87, 351-7.