Motor Evaluation Scale for Upper Extremity in Stroke Patients (MESUPES)

Résumé

Une revue de la littérature a été menée pour identifier toutes les publications pertinentes concernant les propriétés psychométriques de la Motor Evaluation Scale for Upper Extremity in Stroke Patients (MESUPES). Deux études ont été identifiées.

Effets de plancher et de plafond

Aucune étude n’a précisé d’informations concernant les effets de plancher et de plafond de la MESUPES.

Van de Winckel (correspondance personnelle, 2015) a noté que dans l’étude par Van de Winckel et al. (2006), où 396 patients avec des performances motrices basses à hautes suivant l’AVC étaient évalués avec la MESUPES, moins de 5% des patients avaient obtenu un score de 0 aux items du bras et moins de 20% des participants avaient obtenu le score maximal. Approximativement 42% des participants ont obtenu un score de 0 aux items de la main et moins de 5% des patients ont obtenu un score maximum aux items de la main.

Fidélité

Cohérence interne :
Van de Winckel et al. (2006) ont examiné la cohérence interne de la MESUPES auprès d’un échantillon de patients ayant subi un AVC en utilisant l’analyse de la composante principale et l’analyse de Rasch. L’analyse de Rasch a été utilisée pour déterminer l’interaction entre l’item et le trait, ce qui montre le degré d’invariabilité entre la dimension voulue et l’index de séparation pour la personne. La cohérence interne a été obtenue lorsque la MESUPES était divisée en sous-tests de la MESUPES-Bras (8 items) et de le MESUPES-Main (9 items). L’analyse de Rasch et les statistiques d’ajustement ont démontré que les deux sous-tests adhéraient à des caractéristiques unidimensionnelles, où tous les items dans les sous-tests se rapportaient au même construit. L’index de séparation pour la personne était de 0,99 pour la MESUPES-Bras et de 0,97 pour la MESUPES-Main, indiquant une cohérence interne très haute.

Fidélité inter-juges :
Van de Winckel et al. (2006) ont examiné la fidélité inter-juges de la MESUPES auprès d’un échantillon de 56 patients en phase subaiguë et chronique de récupération d’un AVC. Les évaluations ont été faites par deux évaluateurs sur une période de 24 heures. La fidélité inter-juges, calculée en utilisant des coefficients de corrélation intraclasse (CCI) s’est avérée excellente pour le score total du fonctionnement du bras (CCI = 0,95, 95% CI 0,91-0,97) et pour le score total du fonctionnement de la main (CCI = 0,97, 95% CI 0,95-0,98). L’évaluation de la fidélité inter-juges par pourcentages et kappas pondérés a confirmé la fidélité des items pour le sous-test du fonctionnement du bras (coefficient kappa pondéré = 0,62-0,79 ; accord de pourcentage pondéré = 85,71-98,21). Les scores n’étaient pas dérivés plus de 50% de l’échantillon coté 0 pour les items du fonctionnement de la main.

Johansson & Hager (2012) ont examiné la fidélité inter-juges de la MESUPES auprès d’un échantillon de 42 patients en phase subaiguë et chronique de récupération d’un AVC. Les évaluations étaient faites par deux thérapeutes sur une période de 48 heures. La fidélité inter-juges, calculée par accord de pourcentage en utilisant une analyse kappa linéairement pondérée a révélé un accord entre les évaluateurs allant de bon à très bon (Kappa allant de 0,63 à 0,96). La fidélité relative et absolue étaient mesurées en utilisant des coefficients de corrélation intra-classes (CCI) ainsi que la mesure de l’erreur standard (MES) ; la fidélité des items allait de modérée à très haute (CCI = 0,63 – 0,96) ; la fidélité des sous-scores et du score total était très haute (CCI =0,98, 95% CI 0,96 = 0,99) ; et le score total a démontré une fidélité absolue suffisante (MES = 2,68).

Fidélité intra-juge :
Aucune étude n’a précisé d’informations concernant la fidélité intra-juge de la MESUPES.

Test-retest :
Voir la section concernant la fidélité inter-juges située ci-dessus pour voir des résultats qui sont aussi pertinents pour la fidélité test-retest.

Validité

Validité de contenu :
La version originale de la MESUPES a été développée par Perfetti & Dal Pezzo et comprenait 22 items divisés en trois catégories du (i) fonctionnement du bras (10 items) ; (ii) fonctionnement de la main (9 items) ; et (iii) tâches fonctionnelles (3 items). Van de Winckel et al. (2006) ont investigué la validité et l’uni-dimensionnalité de la MESUPES chez un échantillon de 396 patients en phase subaiguë et chronique de récupération d’un AVC. L’analyse de la composante principale (ACP) de la version originale à 22 items a révélé deux dimensions : le fonctionnement du bras et le fonctionnement de la main. L’analyse de Rasch de ces deux échelles séparées a identifié une discordance parmi les cinq items (respectivement deux items du bras et trois items de la main). Une fois ces items retirés, l’analyse de Rasch subséquente des 17 items restant ainsi que les statistiques d’ajustement ont confirmé l’uni-dimensionnalité des échelles de bras et de main :

 

Ajustement pour la personne

Ajustement des items

Index de séparation pour la personne

Fonctionnement du bras

-0,51±1,19

-0,65±1,07

0,99

Fonctionnement de la main

-0,12±0,71

0,15±1,21

0,97

Les items du test suivaient un ordre de difficulté croissante avec aucun seuil inversé et aucun fonctionnement d’item différentiel (FID) selon le genre, l’âge (<60, ≥60), le côté de l’hémiparésie, le temps passé depuis l’AVC (< 3 mois, ≥ 3 mois), le type d’AVC ou le pays (Van de Winckel et al., 2006).

Validité de critère :
Prédictive :
Aucune étude n’a précisé d’informations concernant la validité prédictive de la MESUPES.

Concourante :
Johansson & Hager (2012) ont examiné la validité concourante de la MESUPES auprès d’un échantillon de 42 patients en phase subaiguë et chronique de récupération d’un AVC en comparant l’outil avec la Modified Motor Assessment Scale (MMAS) et en utilisant les corrélations rho de Spearman. Les corrélations étaient élevées entre les scores totaux de la MESUPES et les scores totaux de la MMAS (r = 0,87) ; les items du bras de la MESUPES et de la MMAS (r = 0,84) ; ainsi qu’entre les items de la main de la MESUPES et de la MMAS (r = 0,80).

Validité de construit :
Validité des groupes connus :
Aucune étude n’a précisé d’informations concernant la validité des groupes connus de la MESUPES.

Validité convergente/discriminante :
Aucune étude n’a précisé d’informations concernant la validité convergente/discriminante de la MESUPES.

Sensibilité au changement

Johansson & Hager (2012) ont évalué le changement minimal détectable (CMD) de la MESUPES auprès d’un échantillon de 42 patients en phase subaiguë et chronique de récupération d’un AVC. Les patients étaient évalués à deux moments séparés par un délai de 48 heures. Les auteurs ont relevé que des scores de changement de 8, 7 et 7 (respectivement, intervalles de confiance de 95%, 90% et 80%) étaient requis pour obtenir un vrai changement.

Sensibilité/spécificité :
 
Aucune étude n’a précisé d’informations concernant la sensibilité/spécificité de la MESUPES.

Références

Johansson, G.M. & Hager, C.K. (2012). Measurement properties of the Motor Evaluation Scale for Upper Extremity in Stroke Patients (MESUPES). Disability & Rehabilitation, 34(4):288-94. DOI: 10.3109/09638288.2011.606343

 Van de Winckel, A., Feys, H., van der Knaap, S., Messerli, R., Baronti, F., Lehmann, R., Van Hemelrijk, B., Pante, F., Perfetti, C., & De Weerdt, W. (2006). Can quality of movement be measured? Rasch analysis and inter-rater reliability of the Motor Evaluation Scale for Upper Extremity in Stroke Patients (MESUPES). Clinical Rehabilitation, 20, 871-84.