Stroke Arm Ladder

Résumé


Une revue de littérature a été menée pour identifier toutes les publications pertinentes sur les propriétés psychométriques de la Stroke Arm Ladder et n’a identifié que l’étude de validation initiale. Les résultats appuient la validation préliminaire des propriétés psychométriques, toutefois, des recherches supplémentaires sont nécessaires avant que l’outil soit prêt à être utilisé en clinique.

Effets plancher/plafond

Higgins, Finch, Kopec et Mayo (2011) ont examiné les effets de plancher ou de plafond de la Stroke Arm Ladder auprès de patients ayant subi un AVC et n’ont relevé aucun effet de plancher ou plafond puisqu’aucun patient n’a coté en dessous ou au-dessus, respectivement, des items les plus faciles et des items les plus difficiles.
Note : Cet échantillon incluait uniquement des patients à moins de 7 mois post-AVC, et donc la Stroke Arm Ladder ne devrait pas être utilisé avec les patients après 7 mois post-AVC jusqu’à ce que des tests de validation supplémentaires soient complétés.

Fidélité

Cohérence interne :
Higgins, Finch, Kopec et Mayo (2011) ont examiné la cohérence interne de la Stroke Arm Ladder et ont relevé une excellente cohérence interne (alpha de Cronbach = 0,97).

Test-retest :
La fidélité test-retest n’a pas été examinée.

Intra-juge :
La fidélité intra-juge n’a pas été examinée.

Inter-juges :
La fidélité inter-juges n’a pas été examinée.

Validité

Contenu :
Higgins, Finch, Kopec et Mayo (2011) ont étudié la validité de contenu de la Stroke Arm Ladder auprès de clients ayant subi un AVC. Lors de l’élaboration de la Stroke Arm Ladder, 49 items provenant de tests et d’index validés, utilisés pour évaluer la fonction et le mouvement du membre supérieur, tel que le Box and Block Test, ont été sélectionnés. Quinze items ont été supprimés pour des raisons telles que la redondance et le manque de correspondance avec le modèle. Lors de la validation des 34 items retenus pour la version finale de la mesure, tous les patients ayant subi un AVC ont obtenu des valeurs résiduelles de correspondance se situant entre -2,0 et +2,0. L’ordre hiérarchique des items a été confirmé en utilisant une analyse de Rasch. Les résultats de cette étude suggèrent que les 34 items de la Stroke Arm Ladder reflètent le même construit.

Critère :
Concourante :
La validité concourante n’a pas été examinée.

Prédictive :
La validité prédictive n’a pas été examinée.

Construit :
Convergente/Discriminante :
Higgins, Finch, Kopec et Mayo (2011) ont étudié la validité convergente de la Stroke Arm Ladder en le comparant à l’indice de récupération fonctionnelle globale (score total sur la Stroke Rehabilitation Assessment of Movement). Une excellente corrélation a été relevée entre les deux mesures (r = 0,6; P < 0,0001). Les auteurs ont également examiné la corrélation entre la Stroke Arm Ladder et les sous-tests mental et émotionnel de la Medical Outcomes Study Short Form 36 (SF-36) et ont relevé une faible corrélation (r = 0,2; P < 0,0001). Les résultats de cette étude indiquent que la Stroke Arm Ladder mesure adéquatement la structure de la fonction du membre supérieur, avec des capacités limitées pour évaluer l’état mental et émotionnel après l’AVC, tel que prévu par les concepteurs.

Groupes connus
Higgins, Finch, Kopec et Mayo (2011) ont examiné la validité des groupes connus de la Stroke Arm Ladder auprès de patients ayant subi un AVC. Les patients ayant subi un AVC ont été classés comme présentant un AVC léger, léger modéré, modéré ou sévère en utilisant la Canadian Neurological Scale (CNS). Les résultats ont révélé que la Stroke Arm Ladder était en mesure de différencier deux des quatre différents niveaux de sévérité d’AVC : léger et sévère. Les patients classés comme présentant un AVC modéré ou sévère ont obtenu des scores similaires sur la mesure, tout comme les patients classés comme présentant un AVC léger ou léger modéré. Les patients classés comme présentant un AVC modéré ou sévère différaient significativement de ceux classés comme présentant un AVC léger ou léger modéré, indiquant la capacité de la Stroke Arm Ladder de différencier les deux extrêmes (léger vs sévère).

Sensibilité/Spécificité :
La sensibilité/spécificité n’a pas été examinée.

Sensibilité au changement

La sensibilité au changement n’a pas été examinée.

Références
  • Higgins, J., Finch, L.E., Kopec, J. & Mayo, N.E. (2011). Development and initial psychometric evaluation of the Stroke Arm Ladder: A measure of upper extremity function post stroke. Clinical Rehabilitation, 25(8), 740-759.