Sunnybrook Neglect Assessment Procedure (SNAP)

Résumé

Une recherche dans la littérature a été menée afin d’identifier toutes les publications pertinentes au sujet des propriétés psychométriques de la Sunnybrook Neglect Assessment Procedure (SNAP) à utiliser avec des patients ayant subi un AVC. Cinq articles ont été passés en revue.

Effets plancher/plafond

Leibovitch et al (2012) ont examiné les propriétés psychométriques de la SNAP auprès d’un échantillon de 224 patients en phase aiguë de récupération d’un AVC.et 100 personnes âgées. Les résultats auprès de la population de personnes âgées sans AVC n’ont démontré aucune omission de détails sur les sous-tests de dessin / copie, ni aucune omission sur le sous-test d’annulation de ligne.

Fidélité

Cohérence interne :
Leibovitch et al (2012) ont examiné la cohérence interne de la SNAP auprès d’un échantillon de 224 patients patients en phase aiguë de récupération d’un AVC, en utilisant le coefficient alpha de Cronbach. Tous les sous-tests ont démontré une excellente corrélation avec le score total de négligence (alpha = 0,84, p < 0,001) et les corrélations entre les sous-tests ont été modérées (alpha < 0,07, p < 0,0005). Ces résultats indiquent que les sous-tests mesurent le même construit mais ne sont pas redondants.

Fidélité test-retest :
Aucune étude n’a examiné la fidélité test-retest de la SNAP auprès de patients ayant subi un AVC.

Fidélité intra-juge / inter-juges :
Leibovitch et al (2012) ont examiné la fidélité intra-juge et inter-juges auprès d’un échantillon de 12 patients en phase aiguë de récupération d’un AVC et de 12 personnes âgées. La fidélité intra-juge a été mesurée avec un évaluateur et la fidélité inter-juges a été mesurée entre deux évaluateurs. La fidélité a été mesurée à l’aide des statistiques Kappa pour les tâches de dessin / copie et par des coefficients de corrélation intraclasse pour les autres scores. Les auteurs ont relevé des corrélations allant d’adéquates à excellentes pour les sous-tests et le score total (r = 0,73-0,99, p = 0,001); les statistiques spécifiques n’ont pas été documentées.

Validité

Validité de contenu :
Le développement de la SNAP n’a pas été documenté.

Validité de construit :
Black et al. (1995) ont examiné la validité de construit de la SNAP auprès d’un échantillon de 294 patients en phase aiguë de récupération d’un AVC. Les scores des sous-tests de la SNAP ont significativement corrélés (r = 0,4-0,6, p = 0,0001). Une analyse factorielle initiale a démontré que les quatre sous-tests contribuaient à un seul facteur qui représentait 72% de l’information contenue dans les quatre sous-tests.

Leibovitch et al. (2012) ont examiné la validité de construit de la SNAP auprès d’un échantillon de 224 patients en phase aiguë de récupération d’un AVC, en utilisant une analyse factorielle des scores des sous-tests. Les résultats ont révélé que tous les sous-tests constituaient, de manière égale, un seul facteur qui représentait 69,4% de la variance totale (valeur propre = 2,8). Une analyse factorielle supplémentaire, selon le côté de la lésion cérébrale, a démontré de manière similaire que, chez les patients présentant des lésions de l’hémisphère droit, les quatre sous-tests constituaient, de manière égale, un seul facteur représentant 69% de la variance totale. Les résultats des patients présentant des lésions de l’hémisphère gauche ont révélé deux facteurs représentant 62% de la variance totale : le premier facteur comprenait trois sous-tests (dessin / copie, suppression de ligne et suppression de forme) et représentait 37% de la variance totale ; le deuxième facteur (bissection de ligne) représentait 25% de la variance totale.

Validité convergente / discriminante :
Leibovitch et al. (2012) ont examiné la validité convergente de la SNAP en comparaison avec la tâche de recherche visuelle du Tableau de recherche visuel (Visual search board – VSB, Kimura, 1986) auprès d’un échantillon de 224 en phase aiguë de récupération d’un AVC, à l’aide d’une analyse des caractéristiques de fonctionnement du récepteur (Receiver Operating Characteristic analysis – ROC). Les résultats ont démontré une validité adéquate (aire sous la courbe = 0,78).

Leibovitch et al. (1998) ont examiné la validité convergente de la SNAP en comparant la localisation et la gravité des lésions cérébrales sur des scanners auprès d’un échantillon de 120 patients en phase aiguë et subaiguë de récupération d’un AVC, à l’aide d’une analyse de régression. Les résultats ont démontré que les lésions du cortex pariétal et antérieur se sont avérées un facteur important de prédiction de la négligence en utilisant les données de tomodensitométrie (p <0,05), tandis que le flux sanguin régional dans le cortex pariétal s’est avéré le meilleur prédicteur de la négligence en utilisant les données de la technique SPECT (p <0,05).

Eskes et al. (2003) ont examiné la validité convergente de la SNAP en comparaison avec une mesure de la capacité d’attention généralisée (compter en ordre croissant moins compter à rebours) auprès d’un échantillon de 9 patients en phase aiguë à chronique de récupération d’un AVC, en utilisant le coefficient de corrélation de Spearman. Les résultats ont démontré une excellente corrélation entre les mesures (r = 0,85, p <0,02).

Validité de groupes connus :
Black et al. (1995) ont administré la SNAP à 294 patients en phase aiguë de récupération d’un AVC. La comparaison de l’incidence de négligence entre les patients présentant des lésions de l’hémisphère droit et les patients présentant des lésions de l’hémisphère gauche était de 54% contre 31% (respectivement). Les performances sur les sous-tests de la SNAP différaient considérablement entre les groupes : Suppression de la forme, 74% contre 54% (respectivement) ; Bissection de lignes, 61% vs 35% (respectivement) ; Annulation de ligne, 26% contre 7% (respectivement) ; et dessin, 25% contre 3% (respectivement).

Validité de critère :
Validité concourante :
Aucune étude n’a examiné la validité concourante de la SNAP auprès de patients ayant subi un AVC.

Validité prédictive :
Leibovitch et al (2012) ont examiné la validité prédictive de la SNAP en comparaison avec la tâche de recherche visuelle du Tableau de recherche visuelle (VSB – Kimura, 1986) auprès d’un échantillon de 224 patients en phase aiguë de récupération d’un AVC, en utilisant une régression logistique. La comparaison des résultats des tests a démontré que la SNAP prédit de manière significative la négligence (présence / absence) sur le VSB.

Sensibilité au changement

Sensibilité / spécificité :
Black et al. (1990) ont utilisé une version modifiée de la SNAP auprès d’un échantillon de 41 patients en phase aiguë de récupération d’un AVC (n = 21 avec une lésion à l’hémisphère droit). L’outil comprenait les sous-tests de la SNAP originale ainsi que deux tâches supplémentaires (annulation de modèles et recherche visuelle). Les résultats ont démontré que la tâche de bissection de ligne était le sous-test le plus sensible (la négligence ayant été observée chez 76% et 30%, respectivement pour des individus souffrant de lésions de l’hémisphère droit et gauche), tandis que le sous-test de bissection de ligne était le plus susceptible de détecter une légère déficience ; les sous-tests de tracé et d’annulation de ligne relevaient pour leur part des déficiences plus graves.

Black et al (1995) ont administré la SNAP à 294 patients en phase aiguë de récupération d’un AVC. La comparaison de l’incidence de négligence entre les patients présentant des lésions de l’hémisphère droit et celles de l’hémisphère gauche était respectivement de 54% contre 31%. Les résultats indiquent que le sous-test d’annulation de forme était le sous-test le plus sensible ; la négligence ayant été observée chez 74% et 54%, respectivement pour des individus souffrant de lésions de l’hémisphère droit et gauche. Le sous-test de bissection de ligne a révélé une négligence chez 61% et 35% des individus souffrant respectivement de lésions de l’hémisphère droit et gauche.

Leibovitch et al. (2012) ont évalué la sensibilité et la spécificité de la SNAP auprès d’un échantillon de 224 patients en phase aiguë de récupération d’un AVC, en utilisant la tâche de recherche visuelle du Tableau de recherche visuelle (VSB – Kimura, 1986) pour confirmer la négligence. Dans l’ensemble, la SNAP a démontré une sensibilité de 68% et une spécificité de 76%. La tâche d’annulation de forme s’est avérée avoir la plus grande sensibilité (sensibilité de 70%) ; tandis que les tâches de dessin / copie présentaient la spécificité la plus élevée (spécificité de 99%).

Références

Black, S.E., Vu, B., Martin, D., & Szalai, J.P. (1990). Evaluation of a bedside battery for hemispatial neglect in acute stroke [Abstract]. Journal of Clinical and Experimental Neuropsychology, 12, 109.

Black, S., Ebert, P. L., Leibovitch, F., Szalai, J. P., & Blair, N. (1995). Recovery in hemispatial neglect [Abstract]. Neurology, 45(suppl 4), A178.

Black, S. E., Leibovitch, F. S., Ebert, P. L., & L., B. K. (2016). SNAP : Sunnybrook Neglect Assessment Procedure Administration and Scoring Manual.

Eskes, G.A., Butler, B., McDonald, A., Harrison, E.R., & Phillips, S.J. (2003). Limb activation effects in hemispatial neglect. Archives of Physical Medicine and Rehabilitation, 84, 323-8.

Leibovitch, F.S., Black, S.E., Caldwell, C.B., Ebert, P.L., Ehrlich, L.E., & Szalai, J.P. (1998). Brain-behaviour correlations in hemispatial neglect using CT and SPECT: the Sunnybrook stroke study. Neurology, 50, 901-8.

Leibovitch, F. S., Vasquez, B. P., Ebert, P. L., Beresford, K. L., & Black, S. E. (2012). A short bedside battery for visuoconstructive hemispatial neglect: Sunnybrook Neglect Assessment Procedure (SNAP). Journal of Clinical and Experimental Neuropsychology, 34(4), 359-68. doi:10.1080/13803395.2011.645016

Menon-Nair, A., Korner-Bitensky, N., & Ogourtsova, T. (2007). Occupational Therapists’ identification, assessment, and treatment of unilateral spatial neglect during stroke rehabilitation in Canada. Stroke, 38, 2556-62. DOI: 10.1161/STROKEAHA.107.484857